Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue Ile de France de jeu de dames

Actualités et contenus concernant la ligue Ile de France de jeu de dames.


Compte-rendu de l'assemblée générale du 05/12/2010

Publié par Bureau Ligue Ile de France sur 3 Janvier 2011, 07:01am

Catégories : #Administration

 

Compte rendu de l’Assemblée Générale

de la ligue Ile de France de jeu de dames

5 décembre 2010

 

 

Le président, Antoine Almanza, ouvre la séance à 10 heures et présente un bilan global des activités écoulées de l’année en cours.

 

a) Les animations scolaires :

L'animation des Ateliers Bleus dans les écoles de Paris – qui existe depuis 1995 - se poursuit avec actuellement 12 écoles dans lesquelles nous donnons des cours. Le budget "écoles" est de plus en plus serré mais reste cette année en équilibre. En effet, l’augmentation du coût des charges sociales a réduit la marge de manœuvre dont la Ligue disposait dans ce secteur.

D’autre part, il serait souhaitable de pouvoir former des étudiants (contacts via les FAC) car cette année, nous n’avons pas pu assurer une école par manque d’animateurs.

 

b) Les animations ludiques :

Au cours de l’année, nous avons animé plusieurs stands de Jeu de Dames dans des manifestations ludiques comme la Fête de la Science à Antony, Ludofolies à Montmagny (95) ou encore à Erblay (95). A chaque fois, de nombreux enfants et leurs parents sont venus nous rendre visite dans une ambiance très amicale.

Ainsi, les organisateurs voient combien notre jeu est populaire et a toute sa place dans les manifestations organisées par les Collectivités.

 

c) L’organisation de compétitions par la Ligue IDF :

- Le Championnat de Ligue à cadence officielle (homologué) s’est déroulé à Saint-Cloud sur 4 dimanches dans l’année.

- L’organisation du 2ème championnat de Ligue à cadence semi rapide (homologué), disputé sur une journée, a rencontré un franc succès.

- le Championnat de Ligue des JEUNES (homologué) sur une journée.

 

d) La gestion de l’année 2010 :

Après le décès de Joseph PERES, nous nous sommes efforcés de poursuivre le développement des actions entreprises. Il a fallu nous réorganiser rapidement, notamment pour pallier les animations scolaires et faire face à de nombreux problèmes.

 

e) Situation du jeu de dames en Ile de France :

Le président constate que seul Montrouge apporte à ses adhérents la vraie vie d’un club. Pour la première fois, 2 tournois interrégionaux ont été organisés par ce club, sans compter la formule grand prix qui existe depuis quelques années. Le club de Noisy-le-Sec n’est pas dans une dynamique d’évolution et va se trouver confronté tôt ou tard inévitablement à des problèmes de locaux, par manque d’adhérents SNCF. Monsieur Aguilar ne peut plus maintenir l’activité de Saint-Cloud. Cette « antenne » précieuse, ne serait-ce que pour le prêt de la salle pour les championnats de ligue pourra difficilement être maintenue.

André Salzenstein précise qu’au 206 quai de Valmy dans le 10ème arrondissement, adresse officielle de la ligue, il est possible d’obtenir gracieusement une salle sous condition que cela soit le samedi et non le dimanche, car cela engendrerait des frais trop importants pour la ligue (frais du vigile/secouriste/sécurité).

Un tour de table est effectué afin de récolter les opinions pour l’organisation du futur championnat de ligue le samedi. Décision favorable pour l’ensemble des membres présents.

 

Le bilan moral est accepté à l’unanimité.

 

f) Bilan financier

Le trésorier André Salzenstein présente le bilan financier, exercice du 01/10/2009 au 30/06/2010. Nous ne présentons ici que les chiffres globaux.

Recettes : 16 432,48 € (dont 14584,20 € Ville de Paris ateliers bleus sportifs)

Dépenses : 17238,46 € (dont 14597,45 € Rémunérations moniteurs ateliers bleus sportifs).

L’excédent de dépenses de l’exercice s’élève à 805,98 €  et s’explique par l’achat de matériel (1363,50 €)

La situation n’est donc pas préoccupante.

 

Le bilan financier est accepté à l’unanimité.

 

g) Questions diverses :

 

-          Peut-on proposer des prix plus attractifs pour le championnat de ligue ?

Le principe jusqu’à présent a été de redistribuer le montant total des inscriptions en prix, coût d’homologation inclus. Le bureau prend la décision de proposer pour l’an prochain, dans un souci d’attractivité, le total des inscriptions + 20% supplémentaires.

 

-          La date de l’Assemblée Générale est tardive et cela pose des problèmes de calendrier rapproché. Peut-on y remédier ?

La décision est prise de faire la prochaine assemblée annuelle en septembre.

 

-          Y a t-il recherche de sponsors, quel marketing adopter ?

Une demande de subvention est établie chaque année à la Mairie de Paris mais il est évident que les sommes reçues ne correspondent pas à du sponsoring. Par contre, les démarches effectuées auprès des villes où la ligue assure des animations correspondent à une forme de sponsoring. La ville qui souhaite que nous animions un stand met à notre disposition du matériel (tables, chaises) et un budget qui nous permet de rémunérer les animateurs. Par ce biais, nous faisons connaître le jeu de dames en Ile de France.

 

-          Dans le cadre d’une stratégie marketing, l’organisation d’un championnat de France des jeunes en IDF pourrait-elle faire tremplin ?

Effectivement c’est une idée, mais il faut pouvoir constituer une équipe. L’expérience de Gilbert Charles est à prendre en considération. Mais nous ne pouvons pas prendre de décision immédiate sur ce point. Il faut avoir la volonté de le faire.

 

-          Combien y a t-il d’animateurs scolaires et comment les recrutez-vous  et qui sont-ils?

Les animations scolaires se déroulent dans le cadre des contrats bleus de la mairie de Paris, de 16h30 à 18h, en école primaire uniquement (jeunes de 6 à 10 ans). L’engagement est fait pour une année scolaire (30 séances). Actuellement nous gérons 12 écoles pour 5 animateurs (MM. Delorg, Sarr, Faucher, Bourgeois, Blot). Le recrutement se fait de bouche à oreille et sous réserve que les candidats remplissent les conditions administratives requises pour une embauche. Les animateurs sont déclarés et reçoivent mensuellement (sur 9 mois) une feuille de paie en bonne et due forme, délivrée par notre trésorier qui règle également les charges patronales aux organismes concernés.

 

-          Pourquoi n’utilisez-vous pas le vecteur Internet pour organiser par exemple un tournoi par Internet ?

Le secrétaire de la ligue assure la mise à jour du blog, mais il faut trouver une compétence technique autre pour s’en occuper. Au niveau fédéral, Jacky Bruiant tente de développer la même chose mais cela reste embryonnaire pour le moment.

 

-          Le tournoi de Paris pourra t-il renaître ?

Le président précise que le dernier tournoi international de Paris remonte à 1995. 15 ans ont passé, les années aussi, la motivation n’est plus aussi forte. Sans penser refaire quelque chose d’aussi important, cela reste une porte ouverte pour envisager d’organiser un tournoi d’ici 2 ans. Il faut trouver un budget et une salle. Paris reste très attractif pour tout le monde sous réserve d’avoir des conditions d’hébergement acceptables.

 

-          Il manque des affiches avec les coordonnées de la ligue et des clubs. Que souhaitez-vous faire ?

Effectivement pour les manifestations ludiques, il est important de distribuer des prospectus. Sans parler d’affiche, il suffit de remettre à jour le livret du jeu de dames créé par Gérard Frantzen il y a quelques années.

 

 

 

Plus de questions, l’Assemblée se termine vers 12h30 autour d’un vin d’honneur.

 

 

Stéphane Faucher

Secrétaire de la ligue Ile de France de jeu de dames

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents